Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bonaguil - Le blog du jeune public

Voici le blog du jeune public au Château fort de Bonaguil (Lot et Garonne).Vous y trouverez toutes les informations sur les animations proposées aux familles, écoles et centres de loisirs. Vous pourrez jeter un coup d'oeil sur les photos et les travaux des élèves après leur passage à Bonaguil... Et vous découvrirez un peu l'envers du décor et le quotidien de médiatrice chargée du jeune public!

Le trésor du château de Bonaguil

Publié le 15 Décembre 2009 par La dame du château in Travaux des élèves

CIMG5591

CIMG5592




Les gens du village prétendaient que dans le château, avait été caché un incroyable trésor.

 

CIMG5594

Au coin des cheminées, l’hiver, les villageois racontaient que seul celui qui arriverait à trouver et à prononcer la bonne formule magique serait en mesure de trouver le trésor.

Bien des personnes avaient essayé, mais nul n’avait réussi.

Peut-être cette histoire n’était-elle qu’une légende ?

CIMG5572Cet hiver là était particulièrement long et froid. Depuis plusieurs mois, les tours du château étaient enveloppées dans la neige et la glace.

Dans la cabane, les réserves commençaient à manquer, l’argent se faisait rare… Nos trois paysans, désespérés et affamés, décidèrent de partir à la recherche du trésor.


CIMG5599

Cela serait très compliqué pour eux car la formule se trouvait inscrite sur les murs du château et celui-ci était bien gardé !

C’est pour cela qu’ils décidèrent de pénétrer dans le château la nuit de noël. Les gens du seigneur seraient occupés à faire la fête et il serait plus facile de tromper la surveillance des gardes.

Nos trois compères prirent une corde, munie d’un harpon à trois crochets. Ils lancèrent ce harpon en haut des remparts et grimpèrent le long de la corde.

Une fois en haut, ils marchèrent à pas de loup sur les murailles. Ils voyaient les gardes, mais ceux-là n’étaient intéressés qu’à boire et à manger. Le chemin était libre…

Nos trois amis continuèrent leur route, profitant de l’obscurité, pour ne pas être vus.


 

Ce soir-là, le seigneur avait laissé les portes ouvertes, CIMG5601aussi était-il facile de rentrer dans le château.

Ils pénétrèrent facilement dans la grosse tour.

Ils rentrèrent dans la salle seigneuriale. Un grand feu brûlait dans la cheminée. Au fond de la pièce, se trouvait un soldat immobile qui les regardait fixement. Nos trois hommes prirent peur et pensèrent bien que la fin de l’aventure était proche. Mais le plus jeune comprit que cela n’était qu’une armure vide et qu’il n’y avait donc aucun danger.


CIMG5604Enfin, ils arrivèrent dans la salle des graffitis où des torches éclairent les murs.

Très longtemps, ils cherchèrent. Ils découvrirent un lion, un oiseau, un bateau et même des poèmes d’amour… Ils prononcèrent chaque écriture, espérant qu’il se produise quelque chose. Mais rien n’arriva !

CIMG5606Dans le coin le plus sombre de la pièce, caché contre la fenêtre à meneau, l’aîné des garçons découvrit une étrange écriture. Il l’observa longuement.

SATOR
AREPO
TENET
OPERA
ROTAS

Il prononça cette formule et par magie mes trois paysans se retrouvèrent dans un endroit obscur et humide : la grotte du château.

CIMG5610Ils avancèrent dans l’obscurité, évitant les rochers. Des chauves-souris s’envolèrent sur leur passage.

En s’appuyant sur les parois de la grotte, une pierre se descella et tomba. Dans le trou vide, ils trouvèrent un plan et une clé.

CIMG5608

Ils s’approchèrent d’une fenêtre longue et étroite. La lune éclaira le plan. Sur le vieux parchemin, un endroit était indiqué d’une croix rouge. Celui-ci se trouvait à l’entrée de la grotte. Ils s’y rendirent.

Ils trouvèrent de vieilles flèches abandonnées et creusèrent le sol avec. Soudain, ils sentirent quelque chose de dur. Ils redoublèrent d’efforts et bientôt découvrirent un coffre en bois. Ils le sortirent, introduirent la clé dans la serrure qui, bien sûr, ouvrit le coffre…

CIMG5569À l’intérieur des pièces, des pierreries, des bijoux, de la vaisselle en or, du cristal…

Ils emportèrent leur butin dans leur petite cabane. Plus jamais, ils n’eurent faim et ils vécurent heureux et riches … d’amour !CIMG5613

Commenter cet article